RC BAL Minimes – Compte Rendu de la journée du samedi 09 décembre 2017

U14

Compte-rendu de la 3e journée de championnat

1ère phase (octobre-décembre 2017)

Samedi 9 décembre 2017, les U14 du BAL participaient à la dernière journée de championnat 1ère phase et après deux déplacements (Sévignacq et Monein), ils pouvaient enfin se produire devant leur public sur l’annexe du stade Hugot à Billère.

Face à eux, deux équipes voisines : le Gan Olympique et le RC Lons.

Pour les jeunes balistes, il s’agissait de concrétiser le travail réalisé à l’entraînement et surtout faire preuve d’un engagement qui avait fait défaut lors de la dernière journée contre l’Entente des Gaves.

24 joueurs sur 27 étaient présent sur le terrain (bon rétablissement à Faustine, Marie-Léa et J.B.).

La première rencontre opposait le BAL et le G.O., deux équipes qui se connaissent bien puisque faisant partie du même secteur et ayant déjà beaucoup partagé ensemble (CPS, Intersecteur).

Face aux Gantois, les balistes faisaient dans un premier temps le jeu mais n’arrivaient pas à conclure rapidement. Opportunistes, sur un ballon de récupération, les riverains du Neez envoyaient le ballon jusqu’à l’aile et sur une défaillance de l’arrière défense, marquaient en coin le 1er essai de la partie. La transformation était ratée, ce qui allait avoir de l’importance pour la suite des événements.

De nouveau, les Balistes prenaient le jeu en main mais les Gantois verrouillaient le centre du terrain par des montées rapides qui empêchaient le ballon d’aller jusqu’à l’aile. Pourtant, sur un renversement,la balle finissait enfin entre les mains de notre ailier gauche, qui après une course de 40 m parsemée d’adversaires, allait à dame, lui aussi en coin. La transformation difficile était réussie par notre ouverture et voilà que le BAL repassait en tête, juste avant la mi-temps, 07-05.

La 2e mi-temps démarrait avec quelques ajustements devant et derrière : il s’agissait de revenir à un jeu plus axial pour épuiser les joueurs de Gan dans le combat avant d’ouvrir au large. Les avants balistes faisaient le « boulot » et multipliaient les charges au près et les libérations rapides pour de nouveau enclencher au ras. La tactique semblait payante puisque les Gantois, après un premier joueur blessé en première mi-temps, voyaient leur effectif fondre sous les percussions Balistes. Pourtant, là encore, les vert et jaune allaient subir une contre-attaque sur ballon perdu et prendre un nouvel essai sur l’aile après une séquence défensive plus qu’« élastique ». L’essai n’était pas transformé mais cela suffisait aux bleu et blanc pour repasser devant, 07-10.

Pour la deuxième fois de la partie, les jeunes Balistes étaient menés et le temps commençaient à filer. Une réaction était attendue le plus rapidement possible et le salut allait venir encore une fois de l’aile gauche où après un renversement dans les 22 m et un ballon sauté, notre ailier faisait parler ses « cannes » pour « bandériller » en coin. La transformation touchait le poteau mais ne rentrait pas, le BAL reprenait la tête, 12-10.

Il ne restait que quelques minutes à jouer et la menace d’un retour des Gantois était toujours bien présente.

Les Balistes occupaient le terrain adverse et décidaient d’y « planter la tente » pour trouver la faille qui leur permettrait de mieux respirer. La défense Gantoise allait enfin céder sous les coups des avants cette fois qui terminaient en force le travail de sape mené dans les 22 m adverses. Le coup de « descabello » semblait définitif, le BAL se donnait de l’air, 17-10.

Mais il était écrit que, jusqu’au bout, les Gantois contesteraient la victoire et sur le renvoi, après un mauvais choix et une série de plaquages « fantômes », ils acculaient les Balistes sur leur ligne. Dans l’affolement général, un coup de pied plein axe tombait entre les mains des centres bleu et blanc qui relançaient de droite à gauche, dans une zone vide de défenseurs… Heureusement, une passe mal ajustée vers l’ailier donnait le temps aux Balistes de revenir et de récupérer le ballon. Sur cette dernière action, l’arbitre sifflait la fin du match. Ouf, le coup venait de passer, très, très près.

Après 15 minutes de repos, le G.O. amoindrie (plus que 15 joueurs valides) affrontait un R.C.L. frais et fringuant. Pourtant, l’expérience Gantoise allait rapidement prendre le dessus sur la jeunesse Lonsoise et en écartant le ballon, comme ils avaient su le faire contre le BAL, ils allaient très vite traverser le terrain sur plusieurs actions. Le score allait gonfler sur les deux mi-temps et s’achever sur une nette victoire, 22-00.

Il restait maintenant à disputer le dernier match de la journée, le derby RC BAL-RC Lons. Ici, encore, après 15 minutes de repos, le match débutait par une température qui commençait à se rafraîchir. Les consignes données étaient claires : marquer vite, être surtout solide sur la protection au sol pour éviter les contre-rucks dont certains Lonsois étaient friands et utiliser toute la largeur pour épuiser un peu plus les adversaires.

Pour une fois, les consignes était suivies et le BAL régalait son public avec un jeu rapide, fait d’alternance dans la largeur et la profondeur. Mains et pieds étaient utilisés à bon escient pour maintenir l’adversaire dans son camp et mieux « l’étouffer ». Les jeunes Lonsois, fatigués par la première rencontre, allaient vite céder et malgré le courage de certains, n’allaient pas pouvoir s’opposer à la vitesse et à la puissance Baliste. Un match à sens unique où tous les Balistes, même les plus jeunes, prenaient du plaisir et qui se terminait par un net 45-00, avec là encore un poteau sortant et un rentrant !

Au final de cette journée, 10 essais marqués, 2 encaissés et 6 transformations mais surtout une capacité de réaction importante face à l’adversité : d’autres équipes minimes ne seraient pas revenues par deux fois au score avant de s’imposer. Cette volonté de gagner, associée au travail hivernal, devrait permettre à nos verts et jaunes de proposer un joli jeu de rugby au printemps.

Félicitations aux Minimes du RC BAL qui en trois journées de championnat présentent un bilan positif : 5 matchs disputés, 3 victoires, 2 défaites, 13 essais marqués, 7 encaissés. Il ne reste plus qu’à confirmer dans le difficile championnat qui s’annonce à partir de janvier et où chaque match, face à des adversaires de qualités, permettra de progresser dans l’optique des futurs tournois et surtout du passage dans la catégorie Cadet.

Reprise pour tous le mercredi 10 janvier au stade de l’ASPTT (s’il n’est pas interdit par la Mairie de Pau…).

Bonnes fêtes à tous.

Les éducateurs.